Pedra Riscada Juillet 2014

Pedra Riscada1

Me voici au Brésil dans l’Etat de Minas Gerais en compagnie de 3 bons grimpeurs et copains depuis peu : Fabio, Leonardo et Igor.

Après avoir grimpé à Coronel Murta la superbe voie de Fabio en Trad « Resilience », nous partons pour deux jours à ‘Est de l’Etat faire une grande voie ou ouvrir une nouvelle voie, on ne sait pas encore. En cours de route, on réalise que l’on va passer près de São José do Divino, un paradis da la grimpe avec de superbes falaises granitiques et la très reconnue Pedra Riscada, une des plus grandes voies en Granite du continent et la plus haute du Pays. Ils me demandent si je veux la grimper ou tenter plus au nord d’autres secteurs… je dis faisons cette Perda Riscada. De loin, on repère cet énorme bloc fier et puissant sortit de nulle part. D’autres formations identiques s’observent dans le secteur, mais la Pedra Riscada est vraiment impressionnante, très large et avec plus de 1000m de paroi!

Pedra Riscada3 Pedra Riscada2

Après une nuit à se perdre dans les chemins de terre, puis dormir dans l’auberge d’un passionné de montagne, nous faisons route avant le lever du soleil vers la masse sombre. Vérification du matériel, et une marche d’approche dans la terre et les buissons, ça y est, nous sommes prêt à attaquer la superbe paroi de la Pedra Riscada par la voie Moonwalker, un 6+ de 19 longueurs d’environ 60m chacune, soit plus de 1000m de grimpe sportive, Génial !!!

Pedra Riscada4 Pedra Riscada5 Pedra Riscada7 Pedra Riscada8

Par équipe de deux nous grimpons ce granit noir et gris parsemé de gros cristaux. Les prises sont nombreuses mais petites et c’est du bout des doigts que nous nous agrippons à ces cristaux malicieux qui parfois se cassent et nous font perdre l’équilibre. La voie n’est pas très dure, ni trop verticale, mais elle est longue et les relais ne sont pas confortables ! Je m’essaie à l’ascendeur en second mais je préfère largement grimper. Nous voyons le sol s’éloigner de plus en plus et nous montons dans un genre de toboggan géant, parsemé de petites plantes surprenantes. Arrivés au plateau 7, enfin un spacieux et confortable, nous faisons tous une pause méritée. Nous avons déjà grimpé plus de 350m et il fait faim !

Pedra Riscada10 Pedra Riscada9

C’est plus tard dans l’après midi que nous arriverons au plateau ou nous allons camper. La montagne est comme coupée en deux ici avec une vraie forêt à flanc de montagne qui offre quelques recoins plus ou moins confortables et plats pour dormir à la belle étoile. Fabio veut terminer la voie aujourd’hui, mais la nuit approche et de longs rappels nous attendent, il vaut mieux être patients. Après un superbe couché de soleil, nous ne verrons malheureusement peu d’étoiles mais des gouttes de pluie qui viendront nous déranger. Après avoir installé une bâche au dessus de moi je pourrai finalement terminer ma nuit.

Pedra Riscada 1bis Pedra Riscada13

Pedra Riscada14 Pedra Riscada15

Deuxième journée, nous avons posé deux longueurs la veille, et j’attaque en tête la partie la plus difficile de la voie, c’est un peu plus vertical et les cristaux sont toujours aussi malicieux. Il y a du brouillard et nous verrons peu le soleil aujourd’hui, mais l’escalade est superbe, un vrai régal ! A 12h30 nous arrivons au sommet, tous heureux, un grand moment !

Pedra Riscada16 Pedra Riscada11 Pedra Riscada17 Pedra Riscada18

Nous attaquons alors la partie la plus difficile finalement de ces deux journées : 1000m de rappel, 11h pendus à la corde, descendre, tirer la corde, la démêler à cause des plantes et de l’entortillement, nous ferons près de 5h de rappel en nocturne, fatigués et avec des douleurs aux pieds à force de rester dans des positions toujours plus inconfortables sur ces relais étroits à 4 ! Mais tout cela avec le sourire et quelques rires nerveux qui m’échappent quand nous sommes en train de tirer sans résultat sur la corde qui est bloqué… de grands souvenirs !

Pedra Riscada23 Pedra Riscada21 Pedra Riscada20 Pedra Riscada19

Heureux d’avoir accomplit cette belle ascension, nous cheminons non sans mal à travers champs et forêts avec nos frontales pour retrouver la voiture. De superbes souvenirs, une magnifique roche, une excellente expérience et ma première vrai GRANDE voie. Merci à la Galera Brasileira !

Pedra Riscada22


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *