Bolivie Volcan Parinacota

Volcan Parinacota , Parc National de Sajama

Parque Sajama 39

Sajama est un grand parc National à plus de 3h au sud de La Paz. Altiplano à plus de 4200m d’altitude, la grande vallée est parsemée de paysages différents : sable volcanique, toundra, sel blanc, petits arbustes, une des plus hautes forêts au monde, eaux chaudes et de somptueux volcans qui culminent à plus de 6000m. Déposé par le bus à un croisement de chemins, je marche plus d’une dizaine de km en direction du petit village de Sajama. Une centaine d’habitants pour plusieurs centaines de Lamas, Alpaguas et Vigognes qui arpentent ces paysages étonnants.

Parque Sajama 1 Parque Sajama 3 Parque Sajama 4 Parque Sajama 5

A ma grande surprise, c’est la fête du village qui célèbre la Sainte Patronne de la communauté. Pendant trois jours, fanfare et danses traditionnelles avec des tenues superbes aux couleurs variées. On y mange bien et je suis invité à danser et boire avec les Boliviens. Malheureusement tous les guides que je questionne ne sont pas disponibles avant mercredi à cause des festivités.

Parque Sajama 6 Parque Sajama 7 Parque Sajama 8 Parque Sajama 10 Parque Sajama 11 Parque Sajama 12 Parque Sajama 9

Je préfère ne pas faire le Sajama (6542m, plus haut sommet Bolivien) seul et me trouver dans la même situation qu’au Huayna Potossi. Alors après une journée en vélo et un bon bain bouillant dans les eaux thermales du parc avec d’autres français en visite dans le coin, je décide de partir le mardi matin vers le Parinacota, un beau volcan qui culmine à 6330m et ne possède pas de glacier à franchir.

Parque Sajama 13 Parque Sajama 14 Parque Sajama 15 Parque Sajama 16

Le Parinacota est situé à 30km du village à la frontière avec le Chili ; il est bien visible avec son frère jumeau le Pomerape (6222m). Je me fais déposer par un 4×4 au camp de base à près de 5000m d’altitude. Après un moment d’hésitation sur le choix de dormir au camp de base ou plus haut, je décide de commencer la rando. La marche est difficile car le sol est constitué de sable ou de petites pierres volcaniques glissantes qui ralentissent mes pas. Mon sac lourd avec la tente, le duvet, l’eau et la nourriture pour 3 jours n’arrangent pas mon avancée sur cette pente raide. Le soleil brille et les points de vue sur le Pomerape et la plaine de Sajama sont magnifiques.

Parque Sajama 17 Parque Sajama 18 Parque Sajama 19 Parque Sajama 21

Après quelques heures d’efforts dans la montée, je fixe ma tente tant bien que mal en aplanissant un petit espace. Quand le soleil disparait côté Chilien, la température chute et il fait très froid. Heureusement je suis bien couvert, mais ce n’est pas pour autant que je dormirai beaucoup cette nuit à près de 6000m d’altitude.

Parque Sajama 22 Parque Sajama 23

Au réveil il y a un peu de givre dans la tente, le soleil se lève doucement, c’est superbe. Vers 8h je commence l’ascension finale, je dépose rapidement le surplus de mon sac pour m’alléger et j’aborde la partie des Pénitents. A cette époque de l’année, il n’y a presque plus de neige sur ce volcan, ce qui rend la marche plus difficile.

Parque Sajama 25 Parque Sajama 26 Parque Sajama 27 Parque Sajama 28

Car au lieu d’une couche lisse facilement accessible en crampons, ce sont tout d’abord de petites pierres roulantes et ensuite la neige sous une forme irrégulière, dentée et gelée de plus d’1 mètre de haut dans laquelle il faut se frayer un chemin. Chaque pas est difficile, mais c’est un vrai régal que faire des efforts dans la difficulté de l’altitude. Finalement vers 11h30 j’arrive au sommet du volcan à 6330m d’altitude, s’offrant à moi un cratère vertigineux et une vue à 360° sur le Chili et la plaine de Sajama.

Parque Sajama 29 Parque Sajama 32 Parque Sajama 30 Parque Sajama 33 Parque Sajama 35 Parque Sajama 36

Je suis heureux d’avoir gravi ce géant et redescend peu après vers le camp de base. Après une sieste je marche un peu en direction de Sajama sous un beau soleil et sous le regard des deux jumeaux avant de poser ma tente avec un vent soudain violent qui soufflera toute la nuit.

Parque Sajama 37 Parque Sajama 38

Le lendemain, plus de 25km m’attendent. Ces quelques heures de marche sont un régal. Je ne vois pas passer le temps et le poids de mon sac tant les paysages changeants et subliment enchantent mes yeux. J’arrive en début d’après-midi au village pour un repos bien mérité.

Parque Sajama 41 Parque Sajama 42 Parque Sajama 43 Parque Sajama 44 Parque Sajama 45 Parque Sajama 46 Parque Sajama 47 Parque Sajama 48

Je dis au revoir à ces paysages uniques et je repars le lendemain pour La Paz avec une dernière aventure qui m’attend à vélo sur la « Route de la mort », avant de rentrer au Brésil.


Commentaire

Bolivie Volcan Parinacota — 5 commentaires

  1. Ces paysages désertiques avec en fond ces volcans au chapeau enneigé sont superbes mais me paraissent bien hostiles! As-tu pensé à me ramener quelques pelotes d’Alpaga?!
    Mam

    • Ces paysages ne sont pas si hostiles, je dirais même accueillants pour qui aime les grands espaces et la nature qui est bien active si on ouvre les yeux et le cœur! Et j’ai mieux que des pelotes d’Alpaga pour toi… surprise!

  2. Les photos sont splendides. Félicitations Nico, pour cette magnifique ascension, que j’aimerais bien faire dans le futur…
    Merci pour le lien et à très bientôt

  3. Tu as du te régaler dans de si beaux paysages. Papy dit qu’elle chance de découvrir tout ça ,moi je trouve qu’il faut du courage ! Si tu recommences sois prudent. bises de nous deux

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *